Who We Are: CHANGE students attend puppet-theatre show on migration

As part of CHANGE, 55 students from Collège Saint Michel school attended the show Who We Are organised by theatre company Transe en Danse. 

Who We Are is a dance-theatre and puppet show, featuring 5 young artists from sub-Saharan Africa and Palestine in Belgium, all asylum-seekers in Belgium. Through the marionettes that represent them, the artists share their story and invite the audience to listen to their courage, their wounds, their dreams and their hopes. 

For the students, the show helped them reflect on the topics presented during the CHANGE course. Deeply moved by the performance, they took the opportunity to ask many questions to the artists and the company director. Specifically, they were impressed by the marionettes, with one student asking how they are made and another why the company chose puppets over other art forms.

“It’s the perfect metaphor, it’s a way to tell the story without speaking,” said one student. One of the performers stated: “In the asylum request procedure, asylum seekers are treated like the marionettes in the show; to the system, they are, in fact, no more than puppets”.

A metaphor for the impersonal reception policies, the show challenged the students to confront the harsh reality of migration, to open their hearts to the human stories behind numbers and labels. A perfect addition to CHANGE, it fuelled the discussion on how European society can be more welcoming and inclusive towards migrants and refugees.

The most important question was voiced by one student at the end: “what can we do to help?”. To which the director responded: “Talk about it, get informed, educate others and vote. Asking the question is already a first step.”

FRENCH VERSION

« Who We Are Â» : Les élèves de CHANGE assistent à un spectacle de théâtre de marionnettes sur la migration 

Dans le cadre de CHANGE, 55 élèves du Collège Saint Michel ont assisté au spectacle ‘Who We Are’ organisé par la compagnie Transe en Danse

‘Who We Are’ est un spectacle de danse-théâtre marionnettes et chant multilingue, mettant en scène 5 jeunes artistes originaires d’Afrique subsaharienne et de Palestine, tous demandeurs d’asile en Belgique. À travers les marionnettes qui les représentent, les artistes partagent leur histoire et invitent le public à écouter leur courage, leurs blessures, leurs rêves et leurs espoirs. 

Pour les élèves, le spectacle a permis de réfléchir aux thèmes présentés lors du parcours CHANGE. Profondément émus par le spectacle, ils en ont profité pour poser de nombreuses questions aux artistes de la compagnie (lors d’un ‘bord de scène’). Plus particulièrement, ils ont été impressionnés par les marionnettes : un élève demandant comment elles ont été fabriquées et un autre pourquoi la compagnie a choisi les marionnettes plutôt que d’autres formes d’art.

“C’est la métaphore parfaite, c’est une façon de raconter l’histoire sans parler”, a déclaré un élève. L’un des interprètes a déclaré : “Dans la procédure de demande d’asile, les demandeurs d’asile sont traités comme les marionnettes du spectacle ; pour le système, ils ne sont, en fait, que des marionnettes”.

« Métaphore des politiques d’accueil impersonnelles Â», le spectacle a mis les élèves au défi d’affronter la dure réalité de la migration, d’ouvrir leur cœur aux histoires humaines qui se cachent derrière les chiffres et les étiquettes. Complément parfait de CHANGE, il a alimenté la discussion sur la manière dont notre société peut être plus accueillante et inclusive envers les personnes migrantes et personnes réfugiées.

Une dernière question posée par un élève : “Que pouvons-nous faire pour aider ?”. Ce à quoi Coline Billen (fondatrice de la compagnie), a répondu : “En parler, s’informer, sensibiliser les autres et voter. Poser la question est déjà un premier pas.”